Smartphone

Une startup de Nouvelle Aquitaine lance un compteur Geiger connecté

Un smartphone peut aujourd’hui détecter la radioactivité grâce à la recherche et au travail d’une startup de Nouvelle Aquitaine du nom d’Icohup. Il s’agit d’une société fondée en 2016 par un jeune docteur en Physique nommé Gaël Patton. Ce dernier a lancé le défi de mettre au point le boitier intelligent, baptisé « Rium ». Ce dispositif sert à détecter la radioactivité naturelle et celle des objets. Gros plan sur ce Geiger connecté très intéressant !

Le « Rium » : qu’est-ce que c’est ?

Rium est un détecteur de radioactivité présenté pendant le salon international des nouvelles technologies le 5 au 8 janvier 2017. Il a été créé par un jeune physicien du nom de Gaël Patton, le fondateur de la start-up Icohup.

Ce boitier intelligent est loin de ressembler aux compteurs traditionnels Geiger parce qu’il est beaucoup plus esthétique et intègre plus de fonctionnalités. Il est fait de bois et son design est tout à fait épuré.

Du point de vue technique, ce Rium est équipé d’une prise pour le rechargement, d’un bouton pour l’allumage, et d’un signal pour l’éclairage. Il est fourni avec une application, laquelle permet d’accéder à plus d’informations.

Fonctionnalités du Rium : pour qui et dans quel but, ce boitier a été créé ?

Fonctionnement Rium

Le Rium s’adresse au grand public, bien qu’il ne soit disponible que sur une dizaine d’unités. Il mesure les activités de son utilisateur au quotidien, y compris le rythme cardiaque lors d’un effort physique. Il détecte également le radon dans l’air, un gaz présent dans certaines maisons. Celui-ci se dégage des roches granitiques et peut provoquer des problèmes de santé graves comme le cancer pneumonique.

La radioactivité naturelle est aussi prise en compte par ce boitier intelligent : celle des roches, de certains objets, des anciennes fontaines à radium…

Utilisation du Rium et les analyses bientôt effectuées

Vous pouvez utiliser ce boitier intelligent pour savoir si un objet est radioactif ou bien si celui-ci émet des rayonnements divers pouvant détériorer votre santé. Pour ce faire, il suffit de déposer le compteur à côté de l’élément suspicieux.

Le fondateur de la startup, Gaël Patton promet de réaliser des analyses plus fines dans son laboratoire afin de contrôler la radioactivité de l’eau et des aliments. En ce moment, il ne livre qu’une dizaine de ce compteur Geiger pas très cher en France. Son prix est de 400 euros, ce qui est peu élevé compte tenu de ses fonctionnalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *